La Charte est organisée en 3 piliers : environnement, social et économique.

Environnement

  • Minimiser les impacts sur l'environnement
  • Protéger et conserver l'environnement
  • Participer au système conventionnel de ramassage des ordures

Social

  • Respecter à minima la législation du travail
  • Valoriser le personnel local
  • Améliorer les conditions de vie

Economie

  • Participer activement à toutes les actions communes
  • Multiplier les activités économiques équitables
  • Professionnaliser mon activité

Environnement

Minimiser les impacts sur l'environnement

  • réduire la consommation de ressources (énergies : ampoule basse consommation, système de veille (minuterie), limitation d'éclairage… ; eau : réducteur de flux, arrosage goutte à goutte ...)
  • utiliser des serviettes de type « Nid d'abeille » et programmer la réduction de renouvellement du linge
  • utiliser des substituts de détergents (boules de lavage, vinaigre)
  • favoriser la ventilation naturelle (limiter la climatisation)
  • sensibiliser le personnel aux économies d'eau et d'énergie
  • organiser un système de navettes communes

Protéger et conserver l'environnement

  • utiliser des énergies renouvelables (chauffe-eau solaire, panneaux solaires, éolienne…)
  • utilisation de bois à croissance rapide pour barbecue, feu...
  • amélioration du système d'assainissement : fosse sceptique, traitement des eaux usées
  • respect des zones de mouillage (type Nosy Tanikely) et aide à la création d'aires protégées (respect des sentiers balisés)
  • respect des dates de pêche (ex : pas d'achat de langouste en fin d'année…)
  • interdiction de vente d'artisanat à partir d'espèces protégées (coquillages, écailles tortues…)
  • utilisation de pesticides naturels
  • information des visiteurs sur les espèces végétales dans jardins privés

Participer au système conventionnel de ramassage des ordures

  • payer ses cotisations obligatoires au système de ramassage des ordures
  • effectuer un premier tri sélectif et mettre en place un système de compostage
  • compacter ses bouteilles en plastique
  • participer à des actions communautaires visant à améliorer la propreté de l'île (type journée verte, journée ramassage des déchets) en mettant à disposition du matériel et/ou du personnel

Social

Respecter à minima la législation du travail

  • respect du salaire minimum légal
  • respect des horaires
  • s'acquitter des cotisations sociales à la CNAPS et à l'OMINO pour tous les employés
  • s'acquitter des vignettes touristiques
  • se préoccuper de la sécurité du personnel (lunettes de protection, gilets de sauvetage)

Valoriser le personnel local

  • développer les compétences du personnel (identifier les aptitudes pour formations ultérieures)
  • inscrire le personnel à une des formations proposées par la CCI pour diversifier ses compétences : Plomberie, Électricité, Jardinier, Mécanicien, Comptabilité, Gestion financière, Transit, Fiscalité, Apiculture, Montage de projet
  • privilégier l'emploi local
  • recours à des artistes locaux pour exposition, animation au sein de l'hôtel, décoration…
  • proposer une formation en langue au personnel

Améliorer les conditions de vie

  • soutenir un dispensaire, une école… éventuellement en gérant les dons des touristes (médicaments, fournitures scolaires...)
  • multiplier les ressources d'appoint envers le personnel (type vente d'objets artisanaux des membres de la famille, boutique dont les bénéfices sont reversés au personnel...)
  • gestion équitable des pourboires
  • assurer des programmes sanitaires (règles d'hygiène de base) pour les employés et leurs familles (visite préventive obligatoire chez les dentistes)
  • s'impliquer dans la vie associative locale
  • diffuser des informations sur la culture locale (us et coutumes, fady…)
  • mise en valeur de la culture locale (démonstrations artisanales, groupe de musique, plats malgaches…)
  • participer à la lutte contre le tourisme sexuel (contrôle de carte d'identité, refus des « invitées » sans réservation…)

Économie

Participer activement à toutes les actions communes

  • mettre mes compétences à profit en participant activement à des actions communes (par exemple : en participant bénévolement à l'enseignement au CFTH)
  • paiement des cotisations au GIHTNB, à l'ORTNB…
  • participation aux groupements : Office, GIHTNB...
  • prendre des stagiaires du CFTH
  • lutter contre la désinformation (dans mon site internet, blog…)
  • promouvoir l'ensemble de la destination à travers mes documents de communication

Multiplier les activités économiques équitables

  • sous-traiter des activités, des prestations à des acteurs locaux
  • accompagner ces prestataires dans la formalisation de leurs activités (EDBM)
  • favoriser les achats locaux et m'impliquer dans le démarrage de projets (exemple : maraîchage…)

Professionnaliser mon activité

  • m'engager sur un rapport qualité/prix raisonnable
  • participer à des opérations marketing communes (type package)
  • élargir l'offre, inciter au recours à des prestataires partenaires (Clubs de plongée, centres de pêches, excursionnistes...)
  • recueillir les avis et propositions des hôtes sur leurs séjours (adaptation de l'offre)
Copyright   • Conception normada.com, le site de référence du nord de Madagascar • Espace membres